Ade...quoi? | Trajectoire | Prestations | Ressources | Repères | Pourquoi? | Références | Portfolio | Actualités

Adequa mène à bien chaque année des centaines de mandats, d'importance très variable. Quelques-uns prennent, ici ou là, une signification particulière par leur nature exemplaire ou leur valeur historique.

Dites Incabloc. Le premier grand mandat d'Adescap, entamé même avant sa naissance, est un véritable cas d'école. Par une campagne promotionnelle déclinée plusieurs années durant, en 22 langues, sur les cinq continents de la planète, et s'appuyant sur une vaste gamme de supports allant de l'annonce classique au gadget publicitaire, l'agence a réussi à faire d'un accessoire technique un symbole populaire de qualité, à la notoriété mondiale. Le grand public s'est mis à exiger la présence d'un Incabloc dans sa montre - en ne sachant pas forcément toujours qu'il s'agissait d'un pare-chocs protégeant le pivot du balancier. Et la mention Incabloc sur les cadrans est devenue synonyme de montre mécanique de qualité. Il en reste même quelque chose après le reflux du raz-de-marée électronique...

Temps fort. Autre cas d'école horloger: l'essor remarquable que connut la marque de chronographes Heuer grâce à son rachat par le groupe TAG. Adescap y a participé plusieurs années en créant la nouvelle identité TAG-Heuer, et en l'appliquant dans toute la gamme de supports de communication (de l'annonce au catalogue, du présentoir de vitrine au mode d'emploi, en passant par les affiches, panonceaux, dossiers de presse et autres campagnes de sponsoring sportif) qui accompagnait la multiplication des points de vente. Jusqu'à ce que l'entreprise qui lançait ainsi la vogue populaire des montres sportives soit devenue trop grande pour la petite agence

A votre santé. Remportant un concours d'agences, Adequa a créé et accompagné six ans la nouvelle identité - toujours actuelle - de la Chrétienne-sociale Suisse, en condensant sa dénomination dans son sigle trilingue CSS - étape proposée en vue d'un changement de nom ultérieur Elle a ainsi mis en communication la 2e caisse maladie du pays, au moment où s'ouvrait leur concurrence sur ce terrain. Campagnes promotionnelles nationales et création de tous les supports de communication, jusqu'à la pose des enseignes dans près de mille agences locales ont permis à la CSS de maintenir son rang. Et de devenir une «proie» enviable pour les grandes agences alémaniques qui, depuis, se succèdent à ce défi!

Pavillons hauts. Un jardin extraordinaire fleuri de high tech. Une boîte à surprises audiovisuelle. Deux riches programmes d'animations culturelles. C'est ainsi qu'Adequa innova dans le rôle d'ambassadeur du Pays de Neuchâtel en concevant et réalisant les deux plus grands pavillons de présentation du canton de ce quart de siècle. Le premier en 1987 au Comptoir Suisse de Lausanne, le second en 1992 à l'OLMA de St-Gall. Leur seul point commun: leur immense succès

Route ouverte. De 1977 à ce jour, l'agence a fait Žuvre de pionnier en déployant pour le service des Ponts et chaussées le concept global d'information routière qui a permis aux Neuchâtelois et à des hôtes du monde entier de suivre dans tous les détails, et jusqu'au cur des chantiers la construction de la route nationale 5 avec ses tunnels sous le chef-lieu, ses nouvelles rives gagnées sur le lac, ses exploits de génie civil. L'efficacité de cette politique d'information a conduit la Confédération à en faire un standard subventionné, appliqué depuis dans tous les cantons.

OUI, OUI, OUI! Un concept de communication signé Adequa a souvent participé à d'important succès de votations populaires. Le plus marquant est sans doute le OUI qui lança la réalisation de la route en tunnel sous la Vue-des-Alpes. Mais on peut citer aussi ceux qui permirent la construction d'Espacité à La Chaux-de-Fonds, de l'Ecole technique du Locle, du nouveau Musée d'archéologie de Neuchâtel (Latenium)...